vendredi 13 décembre 2013- 05:25

Washington et Londres suspendent leur aide "non létale" à la rébellion syrienne (Màj vidéo)

Addendum du 12/12/2013 : Arrêt de l'aide militaire aux rebelles en Syrie  
Extrait du Journal Arte 12 12 2013 19H45  

À la suite de la prise de contrôle par des combattants du Front islamique de bâtiments et de positions tenues par l'Armée syrienne libre, les États-Unis et le Royaume-Uni ont décidé de suspendre leur aide non létale pour le nord de la Syrie. (...)

Les États-Unis ont décidé mercredi 11 décembre de suspendre leur aide non létale à l'Armée syrienne libre dans le nord de la Syrie. Cette décision survient alors que des combattants du Front islamique ont pris samedi le contrôle d'une partie de cette zone au détriment de l'ASL. "À cause de cette situation, les États-Unis ont suspendu toute fourniture d'assistance non létale vers le nord de la Syrie", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'ambassade américaine à Ankara, T.J. Grubisha. Quelques heures plus tard, Londres, qui fournit à l'ASL le même type d'aide, a annoncé la suspension de ses livraison pour les mêmes raisons. Les États-Unis et le Royaume-Uni livrent notamment des radios et des véhicules aux rebelles de l'ASL et à eux seuls par crainte de la voir tomber entre les mains des groupes djihadistes qui combattent le régime de Damas.

 (...) France24

5 commentaires:

  1. Donnez leur des flash-balls et des sprays aux poivre !
    C'est la réactualisation du bon vieux principe colonial anglais aux troupes auxiliaires :
    "Don't arm the wogs : give them spears!"

    RépondreSupprimer
  2. Mais que sont devenus les grands discours de la sainte guerre en Syrie.
    La France soutient elle toujours les Islamistes.
    On n'entend plus Fabius et ses amis sur le sujet...........

    RépondreSupprimer
  3. Mouais en même temps c'est peut être un peu tard bande d'immenses crétins !!

    RépondreSupprimer
  4. Les Russes ont tellement calmé les velléités israelo americaine, sur la question Syrie /iran que les juifs conspuent obama...

    Et c'est certainement cette raison qui a fait qu'ils ne se sont pas déplacés à la ceremonie mortuaire du terroriste sud africain...

    Ils l'ont mauvaise, leur principal cheval de troie semble revoir sa politique etrangere les concernant

    RépondreSupprimer